27 mars 2017 - 11:45 |

La jeunesse, l'atout de l'Afrique

60% de la jeunesse africaine a moins de 30 ans ? Une chance pour l'Afrique, selon  l'Union africaine et la Commission économique pour l'Afrique dont deux de leurs Commissions étaient réunies à Dakar jeudi dernier.

"Nous devons tirer profit de cette jeunesse. Nous parlons toujours des jeunes comme un groupe spécial. C’est un groupe principal" sur lequel il faut investir, a déclaré Antony Mothae, commissaire aux Affaires économiques de l'UA, rapporte AllAfrica.

Certes, les défis sont majeurs, a -t-il été rappelé lors de cette 10è réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l’UA sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l’intégration et de la Conférence des ministres africaines des finances, de la planification et du développement économique de la CEA. Des défis liés à l'urbanisation, aux inégalités croissantes, mais aussi à cette jeunesse qui peut devenir "une bombe à retardement".

Il faut donc agir, donner une plus grande cohésion entre les plans d’actions nationaux, les budgets qui sont des instruments de leur mise en œuvre, et le Programme 2030 de l'Onu et Agenda 2063 – "L'Afrique que nous voulons".

Ainsi, la rencontre de Dakar devait valider des propositions faites sur le financement de ces agendas, suite à l’adoption de la décennie 2017-2023. Notamment, face à l’hémorragie provoquée par les flux illicites financiers, les Etats sont appelés à faire cesser la fuite des capitaux et renforcer la mobilisation des ressources domestiques pour le financement des économies, rapporte AllAfrica. C’est dans ce sens que va l’idée de restructuration des services fiscaux et de  l’administration fiscale.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +