28 janvier 2021 - 17:19 |

Le Ghana en passe de devenir le premier producteur d’huile de palme en Afrique de l’Ouest

La Côte d’Ivoire va-t-elle perdre sa place de premier producteur d’huile de palme en Afrique de l’Ouest, supplantée par le Ghana ? Si des défis doivent être surmontés, Fitch Solutions estime que la production au Ghana progressera à un rythme plus rapide qu'en Côte d'Ivoire avec une croissance de la production  de l’ordre de 4,4% en moyenne par an tandis que celle de la Côte d’Ivoire ne serait que de 3% par an entre 2021 et 2025.

Pourquoi ? Des prix plus élevés et une demande régionale croissante encourageront les plantations. Mais, ces deux incitations sont valables pour tous les pays de la zone. Ce qui différencié le Ghana est la politique menée tant par le gouvernement que les industriels pour réglementer et soutenir l’industrie de l’huile de palme. Ainsi, observe Fitch Solutions, l'Association pour le développement du palmier à huile du Ghana (Opdag) a été relancée en 2015 et est actuellement soutenue par l'ONG Solidaridad dans un plan stratégique visant à améliorer sa gouvernance et son administration d'ici 2024.

L'Opdag ambitionne d'accroître la productivité du secteur de l'huile de palme au Ghana, tout en abordant les défis de l'accès à la terre- attirer les investissements en facilitant l'acquisition de nouvelles terres-, les mauvaises pratiques commerciales, en particulier la contrebande d'huiles végétales au Ghana,  et la durabilité. « Un organisme industriel fort aidera à remédier à certains des défis auxquels l'industrie est confrontée, comme des rendements faibles » observe l’organisme d’informations financières. En outre, un soutien est apporté par le gouvernement via la création en septembre 2020 de l’Autorité pour le développement des cultures arboricoles (Tree Crop Development Authority) qui vise à améliorer les politiques et programmes définis par le gouvernement pour promouvoir la production de six cultures arboricoles, dont l’huile de palme.

Le gouvernement protège également l’industrie de l’huile de palme de la concurrence internationale. L'huile de palme a été exclue d'une réduction de 50% de la valeur de référence des importations en 2019 après que l'Opdag a fait valoir que la réduction aurait un effet négatif sur les producteurs ghanéens. Il faut ajouter l’ambition de l'Autorité ghanéenne de promotion des exportations (Gepa) et du ministère du Commerce et de l'industrie de développer sur les dix prochaines années les exportations. 

Si l'attrait du Ghana devrait se renforcer dans les cinq prochaines années, Abidjan demeurera le seul pays d’Afrique de l’Ouest à avoir un excédent et donc à être exportateur avec un surplus diminué à 120 300 tonnes en 2025.

Des freins à la production en Afrique de l’Ouest

Si Fich Solutions garde un oeil bienveillant sur le développement de la production de l’huile de palme au Ghana, il souligne que des problèmes structurels continueront de contraindre la croissance de la production sur les cinq prochaines années en Afrique de l’Ouest. Parmi ceux-ci, la faiblesse des droits de la propriété foncière, la difficulté de répondre aux exigences des programmes de durabilité et la contrebande.

Ficht Solutions rappelle que les problèmes fonciers ont contribué au retrait de certaines sociétés d’Afrique de l’Ouest, comme Sime Darby au Liberia, ou de la Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) comme Golden Veroleum au Liberia. Un autre frein à l’investissement sont les préoccupations croissantes sur la durabilité qui inciteront les grandes entreprises asiatiques à se concentrer sur l’Asie du Sud-Est. En outre, ce sont principalement les petits exploitants qui produisent de l’huile de palme en Afrique de l’Ouest ce qui rend plus difficile sa traçabilité, une des conditions de la durabilité. Enfin, la contrebande d'huile de palme reste un défi pour les producteurs et décourage les plantations. L’Opdag au Ghana estime que le gouvernement perd environ $40 millions par an en raison de la contrebande d'huile de palme dans le pays.

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +