28 février 2022 - 07:55 |

L'Afrique a importé pour $ 6,9 milliards de produits agricoles de Russie et d'Ukraine en 2020, selon The Conversation

« Le blé et les autres céréales sont de retour au cœur de la géopolitique après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Les deux pays jouent un rôle majeur sur le marché agricole mondial. Les dirigeants africains doivent faire attention », mettait en garde vendredi le journal The Conversation.

En 2020, l’Afrique a importé de Russie des produits agricoles pour une valeur de $ 4 milliards en 2020, dont 90 % étaient du blé et 6 % de l'huile de tournesol, selon notre confrère. Les principaux pays importateurs étaient l'Égypte, qui représentait près de la moitié des importations, suivie du Soudan, du Nigeria, de la Tanzanie, de l'Algérie, du Kenya et de l'Afrique du Sud.

« De même, l'Ukraine a exporté pour $ 2,9 milliards de produits agricoles vers le continent africain en 2020 » dont 48 % de blé, 31 % du maïs, de l'huile de tournesol, de l'orge et du soja.

L’inquiétude à l’égard de la sécurité alimentaire en Afrique liée à la disponibilité des céréales et de leurs prix est donc légitime.En revanche, les importations agricoles de la Russie et de l'Ukraine d’Afrique sont marginales, en moyenne seulement $ 1,6 milliard, écrit encore The Conversation, avec pour produits phares les fruits, le tabac, le café et les boissons dans les deux pays.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +