28 mai 2014 - 00:00 |

Le Nescafé au Cameroun enfin à base de café camerounais

Mais la première transformation se fera encore en Côte d’Ivoire

(28/05/2014)

D’ici les mois de juillet ou août, Nestlé Cameroun produira du Nescafé à base de café camerounais, a annoncé vendredi dernier Richard Dongué, directeur de la Communication pour l’Afrique centrale de Nestlé. Actuellement, Nestlé importe de Côte d’Ivoire le café utilisé à fabriquer son Nescafé destiné au marché de la Cemac dont le Cameroun.

Nestlé Cameroun pourrait ainsi bénéficier du ”schéma de perfectionnement passif” prévu par le Code des douanes du Cameroun et qui permet de réduire des droits de douane.

Selon les pratiques en vigueur au sein du groupe, la filiale ivoirienne qui produit tout le Nescafé commercialisé en Afrique (9 000 tonnes) et exporte vers la Pologne et la Grèce (3 000 tonnes), cède le produit à toutes les autres filiales au même prix, souligne Investir au Cameroun. Cependant, les droits de douane au Cameroun sur ce café importé sont de 30% contre 0% au Nigeria qui est membre de la Cedeao avec la Côte d’Ivoire alors que le Cameroun est dans la Cemac. Cette forte différence de tarifs incite aux flux transfrontaliers illégaux entre le Cameroun et le Nigeria.

Dorénavant, Nestlé Cameroun achètera son café localement, l’expédiera en Côte d’Ivoire pour une première transformation pour revenir, sous forme de produits semi-finis, au Cameroun. De ce fait, il sera exempt d’une partie des droits de douane, en vertu de ce «schéma de perfectionnement passif». Nestlé Cameroun achèvera alors de le transformer surplace et le conditionnera, afin de pouvoir le commercialiser à des prix plus compétitifs, note encore notre confrère.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +