28 mai 2018 - 18:00 |

L’Inde va aider le Ghana pour développer sa filière noix de cajou

L'Autorité ghanéenne de promotion des exportations (GEPA) a signé un protocole d'accord avec la Fondation afro-indienne pour la technologie et la transformation sociale (AITST) pour soutenir le projet du gouvernement de transformer l'industrie du cajou en un produit d'exportation. Un accord qui s'inscrit dans le cadre du plan décennal de développement de la noix de cajou lancé au début de cette année par le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

Selon les termes du protocole d'accord, l'AITST va appuyer les agriculteurs tout au long de la chaîne de valeur de la noix de cajou via l’apport de technologie.

Le Ghana exporte actuellement entre 80 000 et 100 000 tonnes métriques de noix de cajou par an, la plupart à l'état brut.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +