28 juillet 2021 - 11:32 |

Au Ghana, le DRD sur le cacao augmente la dette du Cocobod, selon le FMI

L’instauration au Ghana en 2019 du différentiel de revenu décent (DRD ou LID en anglais) de $ 400 sur chaque tonne de cacao exportée a relevé les revenus des producteurs mais créé des risques d’équilibres financiers pour le Cocobod, a déclaré le FMI lors de sa dernière consultation pays qui s’est achevée la semaine dernière.

« Alors que le surcoût a été intégralement reversé aux fermiers, le surenchérissement du prix à l’export et une demande mondiale plus faible ont réduit considérablement les expéditions de cacao. Cette subvention implicite aux fermiers créée une perte nette opérationnelle pour le Cocobod, augmentant sa dette domestique. Le Cocobod étudies actuellement les options pour refinancer cette dette, qui était de l’ordre de 2,5% du PIB à fin 2020, comprenant un prêt garanti en devises à long terme », lit-on dans le document.

Ceci dit, le FMI ne se montre pas particulièrement inquiet mais vigilant.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +