28 juillet 2021 - 13:46 |

Michelin se porte bien et vise les pneus 100% durables d'ici 2050

« Dans un environnement de crise sanitaire qui perdure, la forte reprise des marchés est tempérée par d’importantes perturbations de la chaîne d’approvisionnement mondiale », a indiqué lundi le groupe Michelin en publiant ses résultats sur le premier semestre 2021.

Des résultats flatteurs avec des ventes en hausse de 19,6 % : la vente de pneumatiques est en progression de 22,8 %. « Le pilotage réactif des prix (+ 1,4 %) permet de compenser l’augmentation des coûts d’approvisionnement des matières premières ».

Son marché dans sa zone Afrique Inde Moyen-Orient a rebondi de 27 % à fin juin, avec un deuxième trimestre à + 81 %, marqué par la forte reprise de la demande en Inde (+ 225 %) et en Afrique du Nord (+ 87 %).

Au 30 juin 2021, le cash-flow du groupe est de € 346 millions, en progression de € 697 millions comparé à la même période en 2020 ; son ratio d’endettement net est de 26,7%, correspondant à un endettement financier net de € 3 679 millions, en augmentation de € 148 millions par rapport au 31 décembre 2020. Aussi, le groupe revoit ses objectifs à la hausse avec un résultat opérationnel attendu supérieur à € 2,8 milliards à parités constantes.

Parmi les faits marquants durant ce premier semestre écoulé, notons son engagement du 23 février selon lequel en 2050, les pneus Michelin seront 100% durables, avec « des produits renouvelables, recyclés ou biosourcés ». Ceci ne manquera pas 'impacter ses sources d'approvisionnement en caoutchouc naturel. A noter qu'il a validé en avril la technologie de recyclage enzymatique des déchets plastiques en PET (1) mise au point par Carbios pour une utilisation dans ses pneumatiques.

Mots-clés: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +