29 juin 2022 - 17:22 |

La production mondiale aquacole en léger recul à 178 Mt

La production mondiale d’animaux aquatiques de 2020 est estimée à 178 millions de tonnes (Mt), en léger recul par rapport au record absolu atteint en 2018, avec 179 Mt, selon le rapport 2022 sur La Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture.

La pêche de capture a contribué à ce chiffre à hauteur de 90 Mt (51%) et l’aquaculture, à hauteur de 88 Mt (49%). Outre la production d’animaux aquatiques, 36 Mt (poids frais) d’algues ont été produites en 2020, dont 97% par l’aquaculture, essentiellement celle pratiquée dans les eaux marines, selon le rapport. Sur le volume total d’animaux aquatiques produit, plus de 157 Mt (89%) ont été utilisées pour la consommation humaine. Les 20 Mt restantes ont servi à des fins non alimentaires, principalement pour produire de la farine de poisson et de l’huile de poisson (16 Mt, soit 81%).

La consommation apparente mondiale de produits alimentaires d’origine aquatique a progressé au taux annuel moyen de 3% de 1961 à 2019 soit presque deux fois le rythme annuel d’accroissement de la population mondiale (1,6%) au cours de la même période. En Sierra Leone et au Ghana, les produits alimentaires d’origine aquatique apportent la moitié ou plus des apports totaux en protéines animales.

Les exportations mondiales de produits d’origine aquatique, à l’exclusion des algues, ont totalisé 60 Mt environ (poids vif) en 2020, pour une valeur de $ 151 milliards. Ceci représente un recul de 8,4% en valeur et de 10,5% en volume par rapport au chiffre record de 67 Mt ($ 165 milliards) en 2018.

Quant aux emplois générés, entre 2015 et 2020, les emplois en Afrique dans la pêche sont passés de 5 057 millions à 5 007 millions tandis que dans l’aquaculture, ils sont passés de 505 millions à 634 millions.

 

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +