29 juillet 2019 - 16:52 |

Les investissements au Sénégal font la part belle à l’agro-industrie

Les investissements productifs agréés au Sénégal sur le 1er trimestre 2019 ont progressé de 6,1% pour atteindre FCFA 123,3 milliards (€188 millions) et l’agro-industrie a été largement plébiscitée. En effet, le secteur secondaire a été le premier bénéficiaire des investissements productifs agréés (48,1%, soit environ FCFA 59 milliards) et l’agro-industrie a capté FCFA 36 milliards, soit près de 30% des investissements, avec 25 projets selon les chiffres donnés par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) dans sa publication Évolutions économiques récentes.

Les investissements productifs sont toujours majoritairement nationaux (58,5%) mais au niveau des investisseurs étrangers, la Côte d’Ivoire a fait sur ce 1er trimestre une percée remarquée, prenant la place d'investisseur étranger avec 10,6% des investissements réalisés et un projet de FCFA 12,9 milliards dans l’huilerie. Parmi les autres investisseurs étrangers, la Suisse (deuxième) a investi FCFA 8,8 milliards dans la production agricole, la Suède (3ème) également FCFA 8,8 milliards dans la production agricole et les prestations de services agricoles, la Mauritanie FCFA 1,6 milliard dans la transformation de céréales locales ou encore la France avec plusieurs projets (FCFA 149 millions dans la production de concentré de tomates, FCFA 93,7 millions dans la production d’eau minérale et de jus de fruits, de FCFA 5 millions dans la production d’eau filtrée et de jus de fruits).

Toutefois, si les investissements productifs agréés progressent par rapport au 4ème trimestre 2018, ils reculent fortement par rapport au 1er trimestre 2018 où ils avaient atteint FCFA 1 152,4 milliards. En outre, le volume global des investissements agrées (infrastructures et productifs) a aussi régressé́ comparativement au dernier trimestre de l’année 2018, en s’établissant à FCFA 128,7 milliards contre FCFA 243,2 milliards mais la diminution est uniquement imputable aux investissements dans les infrastructures (FCFA (,4 milliards contre FCFA 126,8 milliards).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +