30 mai 2013 - 00:00 |

La Tanzanie championne du coton biologique en Afrique

La Tanzanie occupe une place de choix en Afrique, contribuant à plus de 75% de la production de coton biologique du continent, montre le dernier rapport de Textile Exchange sur le coton biologique « Farm & Fiber Report 2011/12 ». Et, elle se situe aussi au 4ème rang mondial représentant près 5% de la production mondiale. Des conditions météorologiques favorables ont permis d’accroître fortement les volumes en 2011/12 à 6 890 tonnes, en hausse 153%. Si la Tanzanie sort du lot, l’Afrique (six pays : Tanzanie, Ouganda, Burkina Faso, Bénin, Mali et Sénégal) enregistre cette année le plus fort taux de croissance, 103%, la production passant de 4 400 tonnes à 8 922 tonnes. Hors Tanzanie, le coton bio progresse de 47% au Burkina Faso et de 43% eu Bénin. Textile Exchange remarque qu’alors que 56% des agriculteurs produisant du coton biologique en Afrique sont en Afrique de l’Ouest, ils ne représentent que 22% des superficies cultivées alors que pour l’Afrique de l’Est les chiffres sont respectivement de 44% et 78%.
Globalement, la production de coton biologique est en recul de 8% en 2011/12 avec 138 813 tonnes produites par 18 pays avec des superficies certifiées 316 907 hectares. Un déclin beaucoup moins prononcé qu’en 2010/11 (-37%) et un marché qui se stabilise selon Textile Exchange. L’Inde est pour la cinquième année consécutive le premier producteur mondial de coton biologique avec 103 004 tonnes, soit près de 75% de la production. Arrive en deuxième position la Turquie 15 802 t, soit 11,38%), suivie de la Chine (8 105 t, soit 5,84%) puis la Tanzanie. Les évolutions ont été contrastée avec une quasi-stabilité en Inde en 2011/12 après une forte baisse en 2010/11 (-48%), une baisse aux Etats-Unis avec la sécheresse, un record de hausse pour le Nicaragua (+190%).

Dans le PDF ci-joint la production de coton biologique par pays en Afrique

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +