30 juin 2016 - 08:30 |

L'agriculture bio sous les tropiques rapporterait 63% plus

L'agriculture biologique produit des récoltes comparables mais génère également des revenus supérieurs pour les agriculteurs par rapport aux méthodes traditionnelles, selon les résultats d'une étude menée par l'Institut de recherche suisse de l'agriculture biologique (FiBL) au Kenya. L'étude - qui se poursuivra au moins jusqu'en 2019- est soutenue financièrement par la Fondation Biovision, la Direction du développement et de la coopération suisse, le Service liechtensteinois de développement et la chaîne de supermarchés suisse Coop.

Menée depuis 10 ans à Thika et Chuka, cette étude contredit le mythe selon lequel l'agriculture biologique requiert plus d'espace pour produire des récoltes similaires. Avec des coûts d'intrants plus faibles pour l'agriculture biologique et des prix plus élevés sur les marchés, les revenus des agriculteurs biologiques commencent à être plus élevés au bout de cinq ans pour atteindre un bénéfice supérieur de 63 % la sixième année.

Un autre facteur important déterminé par l'étude est la meilleure fertilité des sols en agriculture biologique. En outre, l'absence d'intrants chimiques dans les systèmes d'agriculture biologique, et par conséquent de résidus chimiques nocifs, a des effets bénéfiques sur les écosystèmes ainsi que sur la santé des personnes.

Des études parallèles menées en Inde sur la production de coton et en Bolivie sur la production de café ont montré des résultats positifs semblables pour l'approche biologique.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +