30 août 2022 - 18:29 |

Turbulences en vue sur le marché du riz : l’Inde s’apprête à restreindre ses exportations

Le premier exportateur mondial de riz, l’Inde, envisage de restreindre ses exportations de brisures de riz, qui représentent environ 20% des expéditions indiennes de riz non basmati, selon plusieurs sources dont les propos ont été recueillis notamment par les agences Bloomberg et Reuters. Les pourparlers sont à un stade avancé et une décision pourrait être annoncée prochainement pour faire face à la hausse des prix locaux mais aussi à la perspective d’une baisse de la production.

En effet, les principaux États indiens producteurs de riz du Bihar, du Jharkhand, du Bengale occidental et de l'Uttar Pradesh ont enregistré un déficit de précipitations de mousson allant jusqu'à 45% jusqu'à présent cette saison, selon les données du département météorologique géré par l'État. Cela a en partie entraîné une baisse de 13 % des semis de riz cette année, ce qui pourrait entraîner une baisse de la production de 10 millions de tonnes (Mt), soit environ 8 % de moins par rapport à l'année dernière, a déclaré à Reuters B.V. Krishna Rao, président de l'All India Rice Exporters Association. En outre, certains agriculteurs se sont tournés vers les légumineuses et oléagineux.

Les brisures de riz sont principalement utilisées pour l’alimentation animale mais aussi pour l’alimentation dans certains pays africains. Une telle mesure pourrait donc être lourde de conséquences pour les pays africains dont certains font face déjà à une insécurité alimentaire et à une inflation alimentaire, l’Inde représentant 40% du commerce mondiale du riz. En 2021, les exportations indiennes de riz ont atteint un record de 21,5 millions de tonnes (Mt)en 2021, soit plus que les expéditions combinées des quatre autres plus grands exportateurs mondiaux de céréales : la Thaïlande, le Vietnam, le Pakistan et les États-Unis. Les exportations de riz 100% de brisures se sont élevées à 3,6 Mt avec la Chine comme principal acheteur (1,1 Mt).

"Au lieu d'interdire, le gouvernement devrait imposer des droits sur les exportations. Cela aidera l'Inde à rester présente sur le marché et permettra aux pays africains d'importer", a déclaré B.V. Krishna Rao, président de l'All India Rice Exporters Association à Reuters. La différence de prix entre les brisures à 100 % et les brisures à 5 % est tombée à $15  la tonne, contre plus de $70  il y a un an, ont indiqué les exportateurs. Ainsi, le riz blanc 5% de brisure était côté cette semaine  à environ de $340 dollars la tonne contre $325 pour le riz blanc 100% de brisure.

Les intempéries frappent les principaux producteurs de riz

Ces pourparlers sur une future restriction des exportations de riz en Inde interviennent alors que le marché mondial du riz pourrait connaître une baisse de l’approvisionnement, les principaux producteurs – la Chine, le Bangladesh, el Vietnam et l’Inde – étant menacés par les dégâts causés par les intempéries aux cultures de riz.

Jusqu’à présent, le riz a résisté à la tendance à la hausse des prix des denrées alimentaires en raison de récoltes exceptionnelles et d'importants stocks chez les exportateurs au cours des deux dernières années, alors même que la Covid-19, les perturbations de l'approvisionnement et, plus récemment, le conflit russo-ukrainien ont rendu les autres céréales plus coûteuses. Mais les intempéries dans les pays exportateurs d'Asie, qui représentent environ 90% de la production mondiale de riz, sont susceptibles de modifier la trajectoire des prix, ont déclaré des négociants et des analystes.

Des pluies éparses dans la ceinture céréalière indienne, une vague de chaleur en Chine, des inondations au Bangladesh et des dégradations de la qualité au Vietnam pourraient freiner les rendements de quatre des cinq principaux producteurs de riz au monde.

Depuis le début de l’année, le gouvernement indien a restreint  ses exportations de blé, de farine de blé, d'atta, de maida et de semoule.

 

 

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +