30 octobre 2014 - 00:00 |

Côte d'Ivoire/Cacao - Au Salon du Chocolat, Dominique Ouattara poursuit sa lutte contre la travail des enfants

 

(30/10/2014)

Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire, a choisi l’inauguration de la 20ème édition du Salon du Chocolat hier à Paris, pour inlassablement sensibiliser au “fléau” du travail des enfants dans les plantations de cacao et rappeler la détermination de son pays à l’éliminer.

Les entreprises intervenant dans la filière du cacao et du chocolat ont décidé de nous soutenir en consentant d’importants investissements dans la construction et la réhabilitation d’écoles proches des grandes plantations de cacao”, a rappelé Dominique Ouattara. Rappelons qu’en octobre 2013, elle avait signé avec son homologue burkinabè Chantal Campaoré, un accord de coopération pour lutter contre la traite des enfants, ses enfants travaillant sur les plantations ivoiriennes venant essentiellement du Burkina et du Mali.

Bien sûr, il reste encore beaucoup à faire mais nous sommes déterminés à lutter jusqu’à l’élimination totale de ce fléau”, a assuré Dominique Ouattara.

On estime à 300 000, voire un million, le nombre d’enfants travaillant en Côte d’Ivoire dans le cacao, selon la fondation Initiative internationale pour le cacao (ICI), organisation créée par l’industrie du chocolat pour lutter contre ce travail des enfants, une notion qui recouvre une réalité complexe, allant du travail forcé à une contribution occasionnelle.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +