30 décembre 2015 - 14:30 |

L'Agricultural Development Bank of Ghana retente son entrée en bourse

C'est reparti pour l'offre publique initiale (OPI) de l'Agricultural Development Bank (ADB) au Ghana, a annoncé la banque le 23 décembre.

La Cour suprême avait débouté en septembre dernier Dr. Mark Assibey-Yeboah et l'Union of Industry, Commerce and Finance de leurs demandes en annulation de l'opération de l'ADB et la Securities and Exchange Commission (SEC) du Ghana Stock Exchange (GSE) a de nouveau approuvé la réouverture de de la procédure d'OPI de la banque. 

La période d'offres d'achat d'actions a démarré le 23 décembre et se poursuivra jusqu'au 26 février 2016.

Sont mises en vente les 74 888 369 parts détenues jusqu'à maintenant par la banque centrale, Bank of Ghana, ainsi que 75 471 698 nouvelles actions.

Par cette OPI, l'ADB fera son entrée au Ghana Stock Exchnage (GSE).

L'action est mise en vente à 2 cedis 65 pesewas, l'ADB estimant pouvoir lever 398 454 178 cedis (€ 95 millions), dont 191 741 000 cedis iront à Bank of Ghana pour la dédommager.

De la somme restante, 60 millions de cedis iront à agrandir et rénover le réseau d'agences, 49 millions de cedis devant être consacrés à refaire son image et aux opérations de rationalisation de son personnel. Le reste ira à renouveler et moderniser l'équipement informatique ainsi qu'aux distributeurs de billets ; 8 millions seront consacrés au nouveau siège social de la banque.

Les actions sont en vente dans tout le réseau de l'ADB, ainsi qu'à la Standard Chartered, IC Securities Ghana et auprès des membres du GSE. Le  nombre minimum à l'achat est de 100 actions, équivalent à 265 cedis (€ 63,12), puis par multiples de 10 actions.

Lire aussi :

- L'Agricultural Development Bank parée pour s'introduire en bourse

- L'Agricultural Development Bank of Ghana veut entrer en bourse

- L'émirati Abraaj Capital sur les rangs pour reprendre la banque agricole du Ghana

 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +