31 août 2013 - 19:22 |

La dépendance aux importations toujours forte au Nigeria

Les importations alimentaires croissent de 11% par an


(27/08/2013) Les importations de produits alimentaires, que pourraient produire le Nigeria, croissent de 11% par an a constaté le président d »’All Farmers Association of Nigeria, le sénateur Abdullahi Adamu, ajoutant que cette facture pèse négativement sur la valeur du naira. En outre, « la dépendance aux importations défavorise les agriculteurs nigérians et ainsi déplace la production locale et provoque la hausse du chômage ” ajoute t’il. D’important investissement sont nécessaire pour relancer la production et accroître la contribution du secteur au PIB. D’importants secteurs ne sont pas pleinement exploités comme la production laitière et les œufs, l’élevage par exemple.
Le président du Farmers’ Chronicle, première conférence des agriculteurs et de l’agro-industrie, Alhaji Ahmed Rabiu, estime que le Nigeria ” doit mettre en évidence l’importance du rôle de l’agriculture dans notre économie et chercher à préserver la flexibilité de la politique intérieure pour se prémunir des problèmes de sécurité alimentaire et doit favoriser une approche orientée sur le marché orienté et non basé sur la distorsion des échanges tout en favorisant la réduction graduelle et progressive des subventions à l’ exportation ».
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +