Face à la recrudescence du trafic du cacao de Côte d’Ivoire vers les pays limitrophes, le Conseil café cacao a décidé de fermer tous les centres d’achat dans un rayon de 10 kilomètres des frontières Est et Ouest et d’interdire la remontée vers les zones frontalières de toute cargaison de cacao rejetée à l’entrée des usines de conditionnement.

Autres Articles