L’ International Coffee Partners plaide pour un report du règlement européen sur la déforestation

 L’ International Coffee Partners plaide pour un report du règlement européen sur la déforestation

@ Pixabay

Partager vers

L’International Coffe Partners (ICP), qui regroupe sept grandes sociétés européennes de café * s’associe aux appels de l’industrie en faveur d’un report du règlement européen su la déforestation (European Union’s EU Deforestation Regulation -EUDR) estimant que de nombreux petits producteurs n’ont pas les capacités de saisie de données, le temps ou les ressources financières nécessaires pour se conformer au règlement, qui doit entrer en vigueur le 30 décembre 2024. Ils risquent donc d’être exclus du marché de l’Union européenne.

Dans un communiqué, la coalition avertie que les producteurs de café seraient susceptibles de déplacer leurs ventes vers des pays tiers. Une décision qui, selon elle, irait à l’encontre de l’objectif de réduction de la déforestation liée au café. Bien que l’ICP ait globalement salué la nécessité de l’EUDR, il recherche une phase de transition prolongée et un soutien accru aux petits producteurs de café afin de créer les structures de fourniture de données nécessaires. « Même si l’EUDR constitue une étape importante vers une production de café sans déforestation, il doit également prendre en compte les intérêts des petits exploitants agricoles. Autrement, l’EUDR risque de réduire les revenus et les parts de marché des petits exploitants et d’accroître leur vulnérabilité à la pauvreté, entravant ainsi leur transition potentielle vers une agriculture plus durable », indique le PCI.

En février 2024, la Fédération européenne du café (ECF), qui compte parmi ses membres les principales sociétés européennes de café illycaffè, JDE Peet’s, Lavazza, Paulig et Nestlé, a exhorté la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à reconsidérer le calendrier d’application de l’EUDR. L’une des plus grandes sociétés mondiales de café, le néerlandais JDE Peet’s estime aussi que l’industrie du café aura certaines difficultés à se conformer à la loi européenne sur la déforestation (Lire : Industrie du café et loi UE sur la déforestation difficile équation, selon JDE Peet’s). 

 

* Le portugais Delta Cafès, le suédois Löfbergs, le croate Franck, le norvégien Joh. Johannson, l’italien Lavazza et Neumann Gruppe ainsi que Tchibo en Allemagne.

Autres Articles