23 octobre 2018 - 11:06 |

L'agriculture contractuelle, grand favori de la GIZ et d'Agra au Burkina

C'est l'Allemagne, au travers de la GIZ, avec l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra) qui, durant 4 jours, mi octobre, ont  formé les acteurs des filières agricoles aux principes de l'agriculture contractuelle, sous l'intitulé : Initiation à l’agriculture contractuelle comme modèle d’affaire inclusif.

Une agriculture contractuelel présentée comme étant un "partenariat commercial basé sur un contrat entre producteurs et une société acheteuse (transformatrice ou de commercialisation) qui définit à l’avance les conditions de production et de commercialisation des produits agricoles", rapporte Lefaso.net. Un outil permettant le développement des chaînes de valeur agricoles, a-t-il été précisé.

Plus précisément, durant ces 4 jours de formation, il a été question des conditions de réussite et d’échec de l’agriculture contractuelle, de la relation entre ce type d'agriculture et l'entreprenariat agricole, le contrat, la négociation, le système de gestion de l’agriculture contractuelle, la gestion des risques dans ce cadre, le modèle d’affaire que représente l'agriculture contractuelle.

Notre confrère rappelle que les régions des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest sont les zones d’intervention du Projet Centres d’innovations vertes du secteur agro-alimentaire (ProCIV) de la GIZ, principalement dans les filières sésame et riz.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +