24 mars 2020 - 17:03 |

A $2,7 milliards, les investissements dans l'Agtech sont records en 2019

Les investissements en capital-risque dans les startups Agtech ont atteint un nouveau record en 2019 , totalisant $ 2,7 milliards avec 289 transactions réalisées dans le monde, poursuivant la tendance observée depuis 2010 révèle Finistere Ventures dans son rapport «2020 Finistere Ag and Foodtech Report». L’Agtech se développe au rythme de 58% par an.

marche.png

« Alors que davantage d'argent est investi dans les technologies avancées de protection des cultures, l'agriculture d'intérieur, les protéines alternatives, le raffinement des ingrédients et les progrès de la chaîne d'approvisionnement, les investissements dans les piliers tels que l'agriculture numérique commencent à chuter alors que des leaders commencent à émerger », explique Arama Kukutai, co-fondateur de Finistere Ventures. « De même, ces réaffectations d'investissements contribueront à la mise en place d'un écosystème alimentaire et agricole plus sain et plus durable, dont la valeur fondamentale doit être démontrée. »

Les Etats-Unis dominent

Les États-Unis continuent de jouer un rôle de premier plan dans les investissements dans les technologies agricoles, les entreprises basées aux Etats-Unis ont reçu 66% dde l’ensemble du capital-risque Agtech en 2019 . Toutefois, l'Europe a réduit sont écart en doublant le capital investi dans les transactions agtech par rapport à 2018 à $500 millions en 2019.

 

 

 

Les intrants et protections des cultures, segment toujours de choix

Avec un montant record de $967 millions en 2019 d’investissements en capital-risque, la protection des cultures et les intrants sont restés le principal segment des investissements dans les technologies agricoles. L'investissement dans l’agriculture de précision a continué de baisser depuis son sommet de 2016, les meilleurs innovateurs se positionnant pour revendiquer des positions de leader grâce à la consolidation et à l'adoption du marché.

Avec des investissements sur le cycle de vie plus longs, les investissements dans les sciences végétales ont chuté de 20% par rapport à 2018, mais augmenteront probablement à nouveau dans les années à venir, étant donné le besoin des majors agricoles.

Le capital déployé dans les financements de capital-risque à un stade ultérieur a augmenté de 50%, tandis que les sorties sont restées anémiques, avec seulement huit sorties soutenues par des entreprises dans les technologies agricoles et 16 transactions de fusions et acquisitions en 2019.

Retrait des investissements dans les technologies alimentaires

En revanche, les investissements dans les technologies alimentaires ont considérablement diminué en 2019, passant de près de $9 milliards en 2018 à $6,7 milliards mais demeurent toujours bien supérieurs à ceux dans les technologies agricoles. En outre, la diminution est presque entièrement attribuée aux marchés asiatiques, qui se sont contractés de $4 milliards en 2018 à $1,2 milliard de dollars en 2019, les autres progressant de 22%.

"L'essor des technologies alimentaires a été stimulé par la vague de changements dans les goûts des consommateurs couplée à des appels à une plus grande commodité et à des profils de durabilité améliorés. Les investisseurs et les consommateurs exigent de plus en plus que les opérateurs de la chaîne de valeur améliorent la durabilité. Cette marée aura des répercussions sur l'adoption des technologies et les investissements dans le secteur pour les décennies à venir » indique Finistere.

 

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +