27 juin 2019 - 15:06 |

Dynamisme économique affirmé des pays de la zone UEMOA

L’activité économique des pays de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) demeure soutenue au 1er trimestre 2019. La croissance du Produit intérieur brut (PIB) est de 6,3% en glissement annuel avec une décélération de l’inflation à 0,1%, indique le dernier bulletin de la BCEAO.

Une croissance tirée par la demande intérieure et le secteur tertiaire dans un contexte où les principales matières premières exportées par l’union ont connu des évolutions contrastées. Ainsi, au niveau des produits agricoles progressent le cacao (+3,1% en variation trimestrielle et + 2,2% en glissement annuel) et le caoutchouc (+8,2% en variation trimestrielle et +5,3% en glissement annuel) mais reculent le coton (-5,1% en variation trimestrielle et -7,8% en glissement annuel), l’huile de palme (-3,9% en variation trimestrielle et -21,2% en glissement annuel), le café Robusta (-5,4% en variation trimestrielle et -12,2% en glissement annuel) et les noix de cajou (-7% en variation trimestrielle et -31,5% en glissement annuel).En revanche les prodcutions agricoles sont orientées à la hausse. 

Progression de la production vivrière et d’exportation 

A 65,8 millions de tonnes (Mt), la production vivrière de l’UEMOA grimperait de 9,1% en 2018/19 (+20,9% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes). Dans une moindre mesure la production des cultures d’exportation progressent également.

Production vivrière et d’exportation des pays de l’UEMOA (en tonnes)

Source : BCEAO

Cacao, premier produit d'exportation de l'UEMOA

Des productions agricoles en augmentations qui ont en partie contribué à l'améloration du solde commercial de la zone avec la hausse de 4,8% des exportations de l’UEMOA sur le 1er trimestre 2019. Les plus fortes hausses sont celles du café (+17% en variation annuelle à FCFA 22,4 milliards) puis du cacao (+8,8% en variation annuelle à FCFA 1036 milliards) - premier produit d’exportation de la zone devant l'or et les métaux précieux et les produits pétroliers -  le caoutchouc (+6,4% en variation annuelle à FCFA 113,7 milliards) et le coton, hausse de 4,1% consécutive à un accroissement des volumes. Toutefois, la hausse des exportations a été freinée par la chute de 26,7% de celles de noix de cajou ( FCFA 127,9 milliards).

Pays: 
Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +