01 avril 2016 - 11:45 |

L’Éthiopie suspend la location de ses terres

L’Éthiopie a été l’un  des pays fer de lance dans la location de terre. Depuis 2011, elle aurait alloué 3,6 millions d’hectares majoritairement dans  les régions Gambela et Benishangul Gumuz  à des entreprises pour investir dans l’agriculture. Mais les résultats ne semblent pas être au rendez-vous.

Aujourd’hui,  un des organismes d’État en charge de la location des terres, l’Agriculture Investment and Land Administration Agency, suspend ses opérations. Plus de 2,43 millions d'hectares ont été loués à près de 5 700 entreprises nationales et étrangères à 20 birr éthiopien ($ 0,90) par hectare en moyenne, a déclaré à l’agence Reuters Daniel Zenebe, porte-parole l’agence. Mais les investisseurs n’ont seulement développé que 30% des terres louées. « L'objectif de la politique était de stimuler la production, favoriser le transfert de technologie et générer des  gains en devises étrangères par la croissance des exportations. Mais nous avons clairement un problème d'exécution » a indiqué Daniel Zenebe.

Pour l'instant, la suspension affecte uniquement  l’Agriculture Investment and Land Administration Agency, qui a loué 476  000 hectares depuis qu'elle a été mis en place en 2013. Mais les autorités régionales, responsables de la location de 1,95 million d'hectares, devaient également suspendre cette activité à court terme, estime Daniel Zenebe. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +