06 janvier 2020 - 18:14 |

Au Togo, le Conseil national du crédit doit se pencher sur l'agriculture

2020 pourrait voir une embellie dans le crédit agricole au Togo ainsi que dans l'appui aux PME. C'est du moins le souhait qu'a émis le 26 décembre le ministre de l’Economie et des finances, Sani Yaya, devant le Conseil national du crédit (CNC).

Il a souligné que le CNC pourrait "durant l'année 2020 (…) approfondir davantage [ses] réflexions" sur ces deux points. Car, souligne-t-il, "la proportion des prêts accordés au secteur agricole demeure faible, malgré la mise en place du Mécanisme incitatif de financement agricole (Mifa)", rapporte TogoFirst.

Pourquoi ? Car, constate le ministre, il y a une "non-maîtrise technique des projets agricoles" et les institutions financières exigent des garanties supplémentaires, ce que ne fait pas le MIFA.

Le CNC devrait donc s’atteler à "trouver des solutions à ces préoccupations", a-t-il conclu.

Rappelons que le Mifa avait pour objectif de lever FCFA 7 milliards au profit de 95 000 acteurs des chaînes de valeur agricoles et financières du Togo au 31 décembre 2019. Entre les mois d'août et d'octobre, quelque FCFA 3,8 milliards avaient déjà été mobilisés au bénéfice de 52 000 opérateurs ; à fin septembre, 80% des crédits avaient été octroyés pour la commercialisation d’intrants et les filières soja et riz .

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +