06 décembre 2016 - 14:30 |

Bonne performance du Fonds national de la finance inclusive auprès des agriculteurs au Togo

Lancé en janvier 2014 par l'Etat et les institutions de micro-finance pour combattre l'exclusion financière d'un certain nombre d'acteurs de la vie économique au Togo, dont les agriculteurs, le Fonds national de la finance inclusive (FNFI) compte aujourd'hui 700 000 bénéficiaires qui ont pu obtenir FCFA 25 milliards.

Le FNFI n'accorde pas directement de crédits mais a recours au mode opératoire du "faire-faire" auprès de 26 institutions de micro-finance. Celles-ci mettent en œuvre trois produits dont un dédié à l'agriculture, l'Accès des agriculteurs aux services financiers (Agrisef), aux côtés de l'Apsef destiné aux pauvres et à l'Ajsef destiné aux jeunes.  

L'Agrisef a été lancé en mars 2015. Il a touché 74 754 personnes en 2015 et 70 893 personnes sur la seule période de janvier à octobre 2016, a-t-il été souligné lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mercredi dernier à Lomé. Au total, c'est FCFA 10,3 milliards qui ont été débloqués par le FNFI au profit des institutions de micro-finances dans le cadre de l'Agrisef.

Le taux de remboursement des bénéficiaires vers les institutions de micro-finances atteindrait, en moyenne, 90%, tandis qu'il atteint 100% entre ces mêmes institutions et le FNFI.

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +