16 octobre 2020 - 16:04 |

Le Liberia bénéficiaire du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire

Le ministère fédéral allemand de la coopération et du développement économiques (BMZ) a organisé mardi dernier le lancement de la reconstitution du Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP) au cours duquel a été recueilli plus de $ 300 millions pour soutenir l’agriculture dans les pays à faible revenu au cours de la période 2020-2025, souligne le communiqué officiel du ministère de l’Agriculture du Liberia.

La ministre libérienne de l’Agriculture, Jeanine Milly Cooper, a participé à cette rencontre. Le Liberia recevra donc une nouvelle tranche de financement du GAFSP pour soutenir la sécurité alimentaire des petits agriculteurs, des entreprises et des pays.

« Au Libéria, nous avons vu de première main l'impact positif de notre partenariat avec le GAFSP sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Face au changement climatique et à une pandémie mondiale, nous devons continuer d'investir dans nos agriculteurs pour bâtir des communautés plus fortes et plus résilientes », souligne la ministre.

Le GAFSP est un des principaux donateurs du secteur agricole au Liberia. Il a -par exemple- fournit $ 46,5 millions (soit près 85 % du financement) en faveur du projet d’amélioration de la productivité agricole et commerciale des petits exploitants (SAPEC). En décembre 2019, on comptait 145 754 personnes dans pays -dont 43,7% de femmes- qui ont reçu de l’aide par ce programme.

L’objectif du GAFSP au cours des cinq prochaines années est de collecter $ 1,5 milliard afin que le programme puisse aider 30 pays à construire des systèmes alimentaires durables et résilients, d’augmenter les rendements de plus de 10 millions d’agriculteurs et créer plus d’un million d’emplois. L'Australie, la Fondation Bill et Melinda Gates, l'Allemagne, la Norvège et l'Espagne ont permis de remplir les objectifs de reconstitution annuelle pour 2020. La participation des donateurs à ce programme est réalisée dans le but d’atteindre l’objectif de développement durable 2 (ODD2) – un monde sans faim.

Rappelons que plus récemment, le GAFSP a alloué près de $ 60 millions de financement supplémentaires à 16 projets mené dans différents pays parmi lesquels on trouve le Mali et le Sénégal.

Le GAFSP est un instrument de financement mondial dédié à la lutte contre la faim, la malnutrition et la pauvreté dans les pays à faible revenus. Il a été créé suite à la crise alimentaire de 2007-2008 et destiné à soutenir l’agriculture des pays à faible revenu pour éviter une nouvelle crise alimentaire mondiale.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +