17 mai 2021 - 18:22 |

L'agriculture et le monde rural seront parmi les bénéficiaires de la levée de FCFA 50 milliards de la BIDC

L’agriculture et le monde rural devraient avoir la part belle dans les FCFA 50 milliards d’emprunt obligataire que la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) a levé sur la seule journée du 10 mai ; la période initiale de souscription à l’emprunt devait durer du 10 au 24 mai.

Mardi dernier, lors d’un webinar, l’attribution de cette somme totale a été dévoilée. Elle devrait bénéficier à 19 projets dans les secteurs de l’énergie, l’eau potable, le climat, la réduction des inégalités et les infrastructures ayant un impact sur la région. Sur les FCFA 50 milliards, 22 milliards financeront des projets dans le secteur privé notamment au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Mali et au Niger, et FCFA 34 milliards dans le secteur public notamment au Mali, au Togo, au Burkina Faso et au Niger.

Parmi les projets identifiés qui impacteront l’agriculture, l’agro-industrie et le monde rural, on relève la construction de 5 000 pompes solaires et kits de stockages pour les zones rurales en Côte d’Ivoire (FCFA 7,2 milliards), la construction d’une usine de transformation de cacao (pâte, beurre, tourteaux et poudre de cacao) en Côte d’Ivoire (FCFA 2,4 milliards), la construction et l’exploitation d’une minoterie à Cotonou (FCFA 1 milliard), l’accompagnement du projet d’appui au développement agricole au Togo (FCFA 1 milliard).Relevons aussi la réhabilitation des aménagements hydroélectriques de Selingue et de Sotuba au Mali (FCFA 1,3 milliard) qui bénéficie à toute l’économie.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +