28 mars 2018 - 09:00 |
à Ouagadougou

Produits éco-bio : une foire pour rapprocher producteurs et consommateurs burkinabè

Le Cadre de concertation des acteurs de commercialisation des produits éco-bio, en collaboration avec le Conseil national de l’agriculture biologique (CNABio), a organisé, samedi et dimanche, la première édition de la Foire des produits éco-bio à Loumbila, localité situé à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou. Ce fut l’occasion pour les producteurs, les transformateurs et les organisations œuvrant pour la promotion des produits éco-bio d’exposer leurs articles. Au total, une vingtaine d'exposants étaient présents.

Cette foire se veut une solution proposée au problème de commercialisation des produits bio. En effet, les producteurs ne disposent ni d’un système de communication pour atteindre les demandeurs, ni d’un système de planification pour assurer la disponibilité des produits éco-bio sur le marché. Ceci dit, c'était bien des particuliers, des consommateurs, qui étaient clients à la foire de Loumbila ce week-end et non des grossistes.

Pourtant, conscients des dangers liés à la consommation des produits chimiques, la demande des produits éco-bio par les consommateurs burkinabè est de plus en plus forte. "En tant que producteurs, nous n’arrivons pas à produire pour régulariser la disponibilité sur le marché",  confie Karim Sawadogo, chargé de communication de la foire.

img_3962_2.jpg

Afin de garantir la sécurité des consommateurs, le CNABio a mis en place la certification BioSPG (Système participatif de garantie) qui est opérationnelle depuis 2015, a indiqué Souleymane Yougbaré, chargé de mission au CNABio. Mais tous les producteurs éco-bio au Burkina ne sont pas certifiés. "Certains produisent selon les normes écologiques mais ils n’ont pas de certificat parce qu’il faut une période de transition de 2 à 3 ans", précise Karim Sawadogo.

A novembre 2017, dernier chiffre recensé, le CNABio déclare avoir certifié 20 sites dans six régions du Burkina : au Centre, au Centre-Sud, au Nord, à l’Est, au Plateau Centrale et au Centre Nord. Ceci représente un total de 371 producteurs dont 248 femmes (65%), cultivant sur une superficie de 47,9 ha.

Quid des exposants à Loumbilo le week-end dernier ? "A partir du moment où nous travaillons avec le CNABio, tous ceux qui exposent à la foire ont leur aval […] Nous n’avons pas de certificat, c’est vrai, mais il y a une base de confiance sur laquelle nous admettons les exposants à la foire ", déclare le responsable.

La foire des produits éco-bio est la première du genre au Burkina Faso, déclare le responsable. "Il y a des foires qui se font sous la bannière des produits locaux, mais pas des produits écologiques", selon Karim Sawadogo.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +