31 janvier 2020 - 16:56 |

Le Sénégal et l’Italie signent de nouveaux accords d’une valeur de € 15,5 millions

Le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott et Emmanuela Claudia Del Ré, Vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Italie ont conclu hier quatre accords d’un montant de € 15,5 millions (FCFA 10,160 milliards), souligne le média Ferloo. Dakar se voit par la même occasion attribuer le siège de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) qui œuvre dans huit pays d’Afrique de l’Ouest.

Parmi ces 4 accords, 2 concernent directement l’agriculture. Le premier concerne le financement du Programme agricole Italie-Sénégal 3 (PAIS 3) de l’ordre de € 700.000 (FCFA 458 696 000). Grâce aux acquis obtenus suite aux programmes « PAIS » et « PAIS PLUS », l’accord permettra d’améliorer la situation alimentaire et la production agricole dans les régions de Kaolack, Sédhiou et Kolda.

Le second se réfère au Programme d’intensification eco-soutenable de l’agriculture dans les Niayes (PIESAN) qui œuvre à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la lutte contre la pauvreté rurale et à la mise en œuvre d’une agriculture durable grâce à un crédit concessionnel de € 10 millions (FCFA 6.552.800.000). Ce programme centrera son activité sur la gestion durable des terres et l’adaptation aux changements climatiques.

En outre, deux autres accords de concernent pas l’agriculture directement. Il s’agit, d’une part, du Programme d’appui à la stratégie nationale pour l’équité et l’égalité des genre II (PASNEEG II) qui bénéficie d’une subvention de la Coopération italienne d’un montant de € 1,8 million (FCFA 1,18 milliard). Il s’agit d’un outil qui contribuera à davantage d’égalité entre les femmes et les hommes. « Ce programme est un véritable gage de sécurité pour la réalisation du développement durable au Sénégal et contribue à ce titre à l’émergence d’une société solidaire dans un Etat de droit et sans discrimination entre les femmes et les hommes », peut-on lire.

Le dernier projet, « Faire l’école » permet, d’autre part, de favoriser l’inclusion et la réussite à l’école. Ce projet bénéficie d’une subvention de € 3 millions (FCFA 1.967.871.000) afin de renforcer l’offre d’éducation inclusive du Sénégal à travers une « amélioration de la qualité sur la base des standards internationaux, un renforcement des politiques nationales et une participation communautaire », peut-on lire.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +