Au Burkina, l’action autour des biotechnologies s’organise avec Africa Biotech

 Au Burkina, l’action autour des biotechnologies s’organise avec Africa Biotech
Partager vers

Le Réseau africain sur les biotechnologies -Africa Biotech-  a été lancé jeudi au Burkina Faso. Il s'agit d'un regroupement d’associations de la société civile œuvrant dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé, de l’environnement, des changements climatiques, entre autres.rapporte lefaso.net.

"Voilà bientôt deux ans que ces associations parcourent l’intérieur de Burkina pour mener des activités de sensibilisations, formations, recueil d’informations auprès des producteurs et de leurs membres", a signifié le président du Réseau, Mahama Ilboudo. Des actions, notamment, sur la réalité de la présence d'organismes génétiquement modifiés (OGM) au Burkina Faso, la formation sur les biotechnologies et la biosécurité, sur les conséquences des utilisations abusives des pesticides sur la santé humaine, souligne notre confrère..

Maintenant officiellement constitué, le réseau entend contribuer à aider la recherche à s’investir dans les biotechnologies et les savoirs adaptés aux besoins de l’Afrique en général et du Burkina en particulier. Il s'agit aussi de rendre accessible les connaissances et les informations sur les biotechnologies aux populations et contribuer à faciliter l’introduction de nouvelles espèces végétales ou animales.Des producteurs de coton de la région de l’Ouest devraient être prochainement rencontrés.

"Si le Burkina n’arrive pas à doubler sa productivité, c’est-à-dire le rendement à l’hectare, d’ici 2050, le pays connaitra des problèmes de famine", souligne Omar Traoré, chef de département production végétale de l' Institut de l'environnement et de recherches agricoles (Inera), qui estime que les biotechnologies peuvent contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire. Pour sa part, Innocent Pierre Guissou, pharmacien spécialisé en pharmacologie toxicologie, entend mener des actions pour prévenir les risques liés aux OGM. 

Pour Mahama Ilboudo, il s'agit pour Africa Biotech d’organiser cet ensemble de courants avec comme cible d’action la protection des hommes et l’amélioration de la productivité.

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *