10 janvier 2022 - 18:08 |

Le poulet made in Togo dans les starting-blocks

A l’instar du Wassachiè malien, du Goliath béninois ou encore le Faso du Burkina, le Togo est en bonne marche pour développer le poulet togolais. Un poulet qui sera caractérisé par une croissance rapide et une capacité à mieux valoriser l’aliment pour produire la viande.

C’est l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) qui travaille sur ce futur poulet après des résultats concluant réalisés en 2019 à la station d’Avétonou sur le croissement entre les poulets de génotypes Faso, originaires du Burkina-Faso et les souches exotiques de génotypes Sasso fournis par Hendrix Geneticcs, France.

« Grâce à cette étude réalisée en 2019, nous nous sommes rendus compte que ce type de croisement est un outil d’amélioration génétique qui permet non seulement d’aboutir à des hybrides performants mais aussi de parvenir très rapidement aux objectifs fixés. Actuellement, nous avons au niveau de la station d’Avétonou initié la sélection des poulets locaux du Togo qui représente la première étape pour aboutir à ce ‘‘poulet togolais’’ », explique Abidi Bilalissi, spécialiste en génétique animale et chercheur à l’ITRA.

Filières: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +