01 avril 2019 - 16:59 |

La Banque agricole du Burkina Faso sur les rails

Promesse du candidat Roch Marc Christian Kaboré, la Banque agricole du Faso (BADF) a officiellement lancé ses activités vendredi dernier. Dotée d’un capital d’un peu plus FCFA 14 milliards (€21,3 millions), la BADF sera au service du financement du monde rural, soit 80% de la population du pays mais dont seulement 15% ont accès aux prêts , sur toute la chaîne de valeur agricole, de la production à la transformation. Mais, elle a aussi la vocation d’être une banque universelle.

Outre son siège à Ouagadougou, la banque devrait ouvrir au cours de l’année deux agences à Bobo-Dioulasso et à Dédougou. Elle vient de bénéficier d’un prêt de la BAD de FCFA 6,3 milliards pour la mise en place d’une assurance agricole et d’un système de warrantage.

Le capital de la BADF est principalement aux mains de l’Etat avec la participation  à ses côtés notamment de 13 organisations paysannes.

Le Burkina Faso a déjà mis sur pied des banques agricoles aujourd’hui disparues, comme la Caisse nationale de crédit agricole du Burkina (CNCA-B) transformée ensuite en Banque agricole et commerciale du Burkina Faso.

 

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +