11 avril 2019 - 12:58 |

Le Bénin cède deux rizeries à la société Sobreti pour FCFA 1,5 milliard

Les deux usines de décorticage du riz de Malanville et de Glazoué, actuellement à l’arrêt, ont été cédées à la société de transformation de riz, Sobreti SA, pour les réhabiliter, indique le conseil des ministres.

Après un premier appel d’offres infructueur en août 2017,  où Sobreti SA avait obtenu la meilleure offre financière (FCFA 300 000 pour chaque usine), la société a présenté en décembre 2018 une proposition à la hausse à  FCFA 1,5 milliard (€2,287 millions), qui a a été acceptée.

Outre  le coût financier de l’acquisition des usines, Sobreti SA s’est engagée à remettre aux normes internationales les deux rizeries d'un capacité chacune de 24 000 tonnes par an, à réaliser un investissement de FCFA 10 milliards pour réhabiliter les usines. De plus, elle s’est engagée à construire , dans un délai de deux ans après le la date de démarrage des rizeries, deux autres usines de décorticage de riz paddy (24 000 tonnes chacune) dans la vallée l’Ouémé pour un coût de FCFA 15 milliards.

Le conseil des ministres a également acté la création d’une Agence nationale de la mécanisation agricole et agréé au régime C du régimes des investissements plusieurs sociétés du groupe diversifié Dangoco, propriété de l’homme d’affaires Zoubero Sayo Issa à savoir les sociétés Dongaco Textile Sarl (usine de fabrication de textile), Dongaco Raffinerie d’huile végétale (usine de fabrication d’huile végétale), Dangaco Savon Détergent cosmétique (usine de fabrication de savon de toilette, de lessive et détergent).

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +