13 juin 2018 - 09:30 |

Le fonds Tirsal au Togo va de l'avant

La semaine dernière à Lomé, à l'initiative du ministère de l'Agriculture, un groupe d’experts venus du Nigeria a formé les acteurs de la filière agricole au mécanisme du fonds Tirsal.

Le Tirsal (Togo Incentive-Based Risk Sharing System for Agricultural Lending) est un mécanisme incitatif de finance agricole fondé sur le partage des risques dédié au Togo, qui a été lancé le 25 avril dernier avec  le soutien du Nigeria. Lui-même a déjà créé son propre Nirsal.

Le Tirsal a pour objectif le développement des agropoles au Togo et donc la transformation des produits agricoles, notamment du maïs et du riz dans sa phase pilote. Le capital d'amorçage est alimenté par le gouvernement et les bailleurs, prévu à hauteur de FCFA 65 milliards (€ 100 millions), et a pour vocation de servir de leviers auprès d'autres investisseurs, notamment du secteur privé afin de lever 10 fois ce capital en 10 ans, soit FCFA 650 milliards. A terme, le pourcentage de prêts agricoles dans le total des prêts bancaires devrait passer de 0,3% à 5%. Un millions d’agriculteurs devrait ainsi être accompagné d’ici 2021, le taux d’intérêts des crédits octroyés devant passer des 15% actuels à 7,5-10,5%.

"A l’issue de cette formation, les participants iront sur le terrain pour former à leur tour non seulement les agriculteurs mais aussi les ONG, les banquiers, les courtiers, les collectivités locales qui gèrent le foncier pour que tous ces acteurs s’approprient le Tirsal", a déclaré le ministre de l'Agriculture du Togo, Ouro-Koura Agadazi.

 

Rappelons que le Togo a pour objectif la création de 10 agropoles d'ici 2030.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +