14 janvier 2020 - 11:29 |

137 enfants extraits de trafics lors d'une opération policière en Côte d'Ivoire

La police ivoirienne s'est engagée à accroître ses efforts et son action pour faire cesser le trafic des enfants après l’opération policière menée jeudi et vendredi dans l’est de la Côte d’Ivoire et qui a permis d'extraire 137 enfants de ces trafics. Des enfants destinés au travail dans les champs, au commerce ou à la prostitution, a indiqué le Comité national des actions de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS) présidé par la Première dame, Dominique Ouattara.

Il s'agit de la première opération d'envergure de la police -dénomée Bia III- depuis 2017 et six mois après le lancement d'un nouveau plan d'action contre le travail des enfants, souligne Reuters.

Objectif : lancer un signal fort aux trafiquants en menant cette action qui s'est déroulée dans la ville du sud-est d'Aboisso où, pendant 48 heures, les voitures ont été fouillées, comme les plantations de cacao et les villages.

"Les enfants sauvés sont de nationalité nigériane, nigérienne, béninoise, ghanéenne et togolaise. Et selon leur nationalité, ils étaient destinés à la prostitution pour les nigérianes, le pneumatique et le commerce pour les togolais, les béninois et les nigériens", lit-on sur le site du CNS.

Rappelons que le travail des enfants est un dossier très épineux dans la filière cacao notamment.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +