23 mars 2021 - 17:55 |

Ananas : de nouveaux marchés pour Cuba et Taïwan

Ce mois ci, Cuba et Taïwan expédiaient leur premier conteneur d’ananas vers respectivement vers  l’Europe et le Canada. Pour ces deux pays ce sont de nouveaux  marchés.

Pour Taïwan c’est une réorientation à marche forcée après la décision de la Chine d’interdire les importations d’ananas de Taïwan à partir du 1er mars. Or,  plus de 90% des ananas taïwanais se dirige vers la Chine, soit environ 40 000 tonnes.   Une interdiction officiellement motivée pour des raisons sanitaires  mais qualifiée de politique par les autorités taïwanaises. Très vite les autorités taiwanaises ont réagit et ont fait appel au civisme des taiwanais  en lançant la campagne sur twitter #Freeedom Pineaple. « Après le vin australien, les pratiques commerciales déloyales de la Chine visent désormais les ananas taiwanais. Mais cela ne nous arrêtera pas. Que ce soit dans un smoothie, un gâteau ou fraîchement découpé dans une assiette, nos ananas sont toujours à l'honneur. Soutenez nos agriculteurs et dégustez de délicieux fruits taïwanais! » déclarait dès le 26 février la présidente Tsai Ing-wen  sur son compte twitter. Un appel qui a été largement entendu par la population. En parallèle, le ministère de l’Agriculture a cherché à réduire sa dépendance vis-à-vis de Pékin en propectant de nouveaux marchés à l’exportation. Et le premier a été le Canada.

Dès le lendemain de l’entrée en vigueur de l’interdiction, l’ambassade du Canada à Taïwan louait la qualité des ananas cultivés sur l’ile. Un soutien qui s’est rapidement concrétisé par des actions concrètes avec l’expédition  le 15 mars d’un premier lot d’ananas à Vancouver de Dashu Golden Diamond de la ville de Kaohsiung.

Autre île, maisdans les Antilles, Cuba expédiait aussi en mars par voie maritime son premier conteneur d’ananas à destination de l’Europe, plus précisément de l' Espagne via la société Gen Group. Le directeur des ventes internationales de Gen, Rupert Morell, indique à Fresh Plaza que l’ananas cubain de la variété MD-2 sera distribué en Europe sur le segment des fruits premium dans les principaux supermarchés et grossistes d’Europe, en particulier l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne et le Royaume-Uni.  Il ajoute : « Les tarifs répressifs (ndlr : des Etats-Unis) imposés aux fruits cubains ont entraîné une hausse des taxes. D'un point de vue commercial, il était pratiquement impossible d'exporter des ananas vers les États-Unis. En Europe, en revanche, ces droits de douane sont inexistants et nous en profitons pour livrer ce fruit si particulier ».

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +