25 février 2020 - 15:34 |

A 2,55 %, la croissance du quatrième trimestre au Nigeria est la plus forte depuis la récession

La croissance économique du Nigeria a atteint un taux annuel de 2,55% au cours des trois mois se terminant fin décembre, soit sa plus forte croissance trimestrielle depuis la récession de 2016, a annoncé hier le bureau des statistiques.

L’économie, la plus grande d’Afrique, a progressé de 0,27% par rapport au trimestre précédent et de 0,17% au cours de la même période un an plus tôt.

Une croissance qui marque toutefois le manque de diversification de l’économie nigériane. En effet, la reprise a été impulsée par la production de pétrole brut qui a atteint un sommet de plus de trois ans à 2 millions de barils par jour, contre 1,91 millions au quatrième trimestre 2018.

Le secteur non pétrolier a cru au rythme de 2,26% au quatrième trimestre 2019, porté par les télécommunications, l’agriculture, le secteur financier et de l’assurance et l’industrie manufacturière. Le taux est toutefois moindre qu’au quatrième trimestre 2018.

pib_nigeries_2.png

Sur l’année 2019, la croissance s’établit à 2,27% contre 1,91% en 2018. 

Le secteur agricole – production végétale, élevage, foresterie et pêche – a progressé de 2,31% au quatrième trimestre 2019, en baisse par rapport à la même période en  2018 (2,46%). Sur 2019, le secteur agricole progresse à 2,36% contre 2,12% en 2018 mais régresse par rapport 2017 et 2016 (respectivement 3,45% et 4,11%) tandis que sa contribution au PIB est quasi-stable à 25,16%.

Par sous-secteur, la production végétale a progressé de 2,51% en 2019 (2,26% en 2018), la pêche de 3,33% (1,64% en 20218) et la foresterie de 2,59% (3,06% en 2018) tandis que l’élevage ne progresse que de 0,16% (0,33% en 2018).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +