Au Liberia, les pêcheurs s’organisent en associations de cogestion communautaire

 Au Liberia, les pêcheurs s’organisent en associations de cogestion communautaire
Partager vers

Le Liberia a lancé officiellement vendredi le projet des Communautés pour la pêche (Communities for Fisheries Project) sponsorisé par l’Union européenne. Il s’agit, a expliqué la directrice générale de l’Autorité nationale des pêches et de l’aquaculture (NaFAA), Emma MetiehGlassco, d’organiser les communautés locales en associations de cogestion communautaires collaboratives (CMA de son sigle anglais). Ce sont des institutions locales de pêcheurs artisanaux qui s’associent à la NaFAA pour assurer la gestion durable du secteur de la pêche et réduire la pêche illégale.

Le projet durera quatre ans, de 2020 à 2023 sur un financement de € 3 millions de l’Union européenne. Ce sont les habitants de la côte de Marshall (comté de Margibi), Robertsports (comté de Grand Cape Mount), Buchanan (Grand Bassa) et Grand Cess (Grand Kru) qui devraient être les bénéficiaires directs de ce programme.

«Ce projet aura un impact sur la vie de plus de 11 000 pêcheurs, en utilisant quelque 4 000 pirogues qui soutiennent directement environ 56 000 personnes, y compris des pêcheurs artisanaux, des transformateurs de poisson et des Mongers dont les moyens de subsistance dépendent de prises de poissons améliorées et productives», explique le DG Glassco.Il est prévu que la NaFAA fournisse le soutien technique et assurer la supervision du projet jusqu’au suivi des livrables et la mesure de l’impact du projet sur la population locale.

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *