Changement climatique au Sahel : un plan d’investissement de $400 milliards

 Changement climatique au Sahel : un plan d’investissement de $400 milliards
Partager vers

La première Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Commission climat pour la région du Sahel[1]n’a pas accouché d’une souris ! Réunie hier à Niamey au Niger, elle a adopté un Plan d’investissements climat pour la région du Sahel (PIC-RS) d’un montant de près de $400 milliards sur la période 2019/30 et un Programme régional prioritaire (PRP).

Le PRP, d’un coût de $1,32 milliard, qui doit catalyser les investissements climat dans la région du Sahel pour la période 2020/25, sera immédiatement mis en œuvre, indique le communiqué final.

Un secrétariat permanent basé à Niamey sera créé pour la mise en œuvre des projets.

 

 


[1]La région du Sahel comprend 17 pays : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, Djibouti, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad.

 

Autres Articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *