03 août 2016 - 11:15 |

Catastrophes naturelles et dégradation des sols au menu de la Banque mondiale au Togo

La 6e mission d’appui de la Banque mondiale à la mise en œuvre du Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres au Togo (PGICT) s’est achevée hier, rapporte le gouvernement. Les experts se sont rendus dans plusieurs localités de la Région maritime notamment dans les préfecture de Vo et de Zio.

Lancé en 2013, le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques en sensibilisant les communautés.

Le projet devrait s'achever l’année prochaine.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +