05 mai 2017 - 11:30 |

Les jeunes diplômés africains discutent agriculture

De fantastiques opportunités d'affaires s'offrent aux jeunes diplômés africains dans le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire, telle est une des conclusions du Forum africain des jeunes agripreneurs ('AYA Forum') organisé à Ibadan, au Nigeria, les 25 et 26 avril, par la Banque africaine de développement (BAD), entre autres.

En effet, conjuguer agriculture et commerce serait une des clefs de l'emploi des jeunes et de la création de richesses en Afrique. Car les jeunes africains représentent la majorité des 1,3 milliard d'habitants du continent qui, en outre, recèle la plus grande superficie au monde de terres arables disponibles.

Toutefois, si l'investissement des jeunes Africains dans la production et les chaînes de valeur agricoles est souvent évoqué comme la voie idéale pour le développement en Afrique, dans la pratique, les gouvernements ne font pas les efforts nécessaires pour y parvenir, s'alarme Nteranya Sanginga, directeur général de l'Institut international d'agriculture tropicale (IITA), qui a son siège à Ibadan.

Le Forum africain des jeunes agripreneurs a pour double objectif de faire connaître les histoires à succès d'entreprises agroalimentaires réparties sur le continent africain et de mettre en relation les agripreneurs avec des partenaires commerciaux et des partenaires au développement.

Parmi les sujets évoqués, la question de savoir si les gouvernements africains doivent ou non subventionner le financement des jeunes dans l'agriculture, mais aussi les questions d'innovation, d'évolution des mentalités, les chaîne de valeurs, les centres d'incubation, l'image des marques et l'importance de l'emballage de produit, sans oublier les spécificités de gestion d'une entreprise agroalimentaire et les défis qu'elles soulèvent.

La nécessité d'un renforcement des capacités pour transformer une petite entreprise agroalimentaire en une plus entreprise de plus grande ampleur a également canalisé les débats.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +