09 juillet 2018 - 08:30 |

Un an après sa privatisaton, la CIDT double sa production de coton ivoirien

La CIDT se félicite. Un an après sa privatisation, la Compagnie ivoirienne pour le développement du textile a doublé sa production de 2017, atteignant cette année 65 000 tonnes (t). Ainsi, elle atteint "114 % des objectifs assignés en début de campagne", a déclaré son président du conseil d’administration, Daouda Soupkafolo Koné, lors d'une tournée dans les zones de production de Tiéningboué, Marandala, Mankono, Kani, et Morondo du 18 au 20 juin. Il s’agissait, un an après la privatisation de la CIDT et la misse en œuvre du zoning, de dresser le bilan de la campagne 2017/18 et recueillir les préoccupations des producteurs en vue d’aborder la campagne cotonnière 2018/19 sous de meilleures auspices, précise le document.

Le bilan de la campagne 2017/18 de la CIDT "fait état de 52 930 ha ensemencé pour une production de 65 106 732 kg, soit 65 000 tonnes avec un rendement de 1230 Kg/ha"..

"La valeur brute du coton graine payé aux producteurs de la zone CIDT s’élève à FCFA 4 371 972 405 entièrement payé ainsi que les ristournes de l’ordre de FCFA 82 789 851", contre 32 000 t en 2017.

"La CIDT ambitionne atteindre 80 000 t de coton graine au terme de la campagne 2018/19", selon le communiqué.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +