12 mai 2020 - 18:38 |

Guinée Bissau : le gouvernement met FCFA15 Mdrs pour assurer la commercialisation de la noix de cajou

Le gouvernement de Guinée Bissau est parvenu à un accord avec cinq banques commerciales pour assurer le financement de la campagne de commercialisation des noix de cajou en 2020.

Une convention de financement, sous forme de prêt, a été signée vendredi dernier entre le ministère des Finances et cinq banques commerciales. Ce prêt permettra aux banques de disposer d’une certaine liquidité pour financer la campagne et donc l’achat des noix de cajou par les opérateurs. Rappelons que la noix de cajou est la première source de devises du pays et que près de 80% de la population est dépendante des revenus générés par  la noix de cajou.

Toutefois, le directeur de la Banco da África Ocidental, Romulo Pires, au nom des cinq banques, a précisé que le financement mis à disposition par le gouvernement ne sera libérable que dans le respect de certains "critères de recevabilité", à savoir que l'opérateur n'a pas de dettes, dispose d’un contrat d'achat et de vente pour son produit, dispose de la logistique, entre autres. Pour chacune des cinq banques, le gouvernement a mis à leur disposition un montant de FCFA 3 milliards, montant qui sera remboursable dans un délai de neuf mois assorti d’un taux d’intérêt de 2%.

La campagne de commercialisation des noix de cajou se déroule habituellement d’avril à septembre mais cette année la pandémie du Covid-19 et la proclamation de l’Etat d’urgence jusqu’au 11 mai a retardé l’ouverture officielle de la campagne, qui devrait toutefois intervenir très rapidement.

Le prix de référence de la noix de cajou a été  fixé à FCFA 375 le kilo et les taxes sur l’exportation de noix de cajou brute ont été réduites.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +