13 décembre 2019 - 16:26 |

Nestlé dépense $ 45,13 millions par an contre le travail des enfants dans le cacao

La compagnie alimentaire Nestlé a déclaré mardi dépenser $ 45,13 millions chaque année afin de s’approvisionner en cacao de manière durable et réalise, par la même occasion, des progrès dans la lutte contre le travail des enfants dans sa chaine d’approvisionnement en Afrique de l’Ouest, souligne Reuters.

Plus précisément, la firme a dépensé environ $ 223 millions ces dix dernières années dans la lutte contre le travail des enfants et contre la déforestation du cacao. L’entreprise vise ainsi un approvisionnement en cacao 100 % durable dans ses produits de confiseries d’ici 2015. De nos jours, le système de surveillance et de remédiation du travail des enfants de Nestlé (CLMRS) ne couvre que 57 % du cacao ouest-africain importé par Nestlé.

« Nous sommes fiers que Nestlé ait pris cet engagement mais (c’est) un défi de taille pour passer de 15% (couverture du système de surveillance à l'échelle de l'industrie en Côte d'Ivoire) à 100% en cinq ans », déclare Nick Weatherill, directeur exécutif de l'International Cocoa Initiative (ICI). En outre, d’après lui, cette problématique doit être mise au centre d’une action globale de lutte contre la pauvreté des agriculteurs, d’accès à l’éducation, etc. « Nous avons besoin de gouvernements à bord », poursuit le directeur exécutif.

Pourtant les actions dans le domaine ne manquent pas. La Côte d’ivoire, premier producteur mondiale de fèves, a lancé en juin dernier son troisième plan de lutte contre le travail des enfants qui s’échelonne sur la période 2019-2021. L’occasion pour la première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, présidente du Comité national de surveillance contre la traite et le travail des enfants, ainsi que de la fondation Children of Africa de fixer un objectif au pays : « Je lance un appel solemnel et pressant à toutes les parties prenantes impliquées dans la lutte contre le travail des enfants en Côte d'Ivoire, en vue d'éliminer du pays cette pratique d'ici 2025 » (Lire : € 116 millions et un nouvel angle d'attaque contre le travail des enfants dans le cacao ivoirien : la pauvreté).

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +