15 janvier 2020 - 19:04 |

Hausse de la TVA et soutien aux PME au menu du Nigeria

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a promulgué un nouveau projet de loi qui vise à augmenter les recettes publiques grâce à une augmentation du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) tout en soutenant les petites entreprises.

Le Nigéria a essayé d'augmenter les recettes fiscales dans le cadre de ses efforts visant à diversifier son économie pour réduire sa dépendance à l'égard des ventes de pétrole brut. Mais lever plus d'argent grâce aux impôts s'est révélé difficile dans un pays où la plupart des petites entreprises ne sont pas enregistrées.

En vertu du projet de loi de finances signé lundi, les taux de TVA passeront de 5% à 7,5%, ce qui reste l'un des taux les plus bas au monde.

Le projet de loi, adopté par le Parlement l'année dernière en même temps que le budget record de 10,59 billions de nairas ($34,6 milliards) pour 2020, vise à aider l'économie nigériane à sortir de sa faible croissance après une récession il y a quatre ans.

En vertu de la nouvelle loi, le gouvernement introduira un barème d'imposition progressif pour les petites entreprises, les entreprises générant moins de 25 millions de nairas ($70 000) de chiffre d'affaires annuel étant exonérées de l'impôt sur les sociétés.

Le gouvernement espère que le nouveau projet de loi aidera à réformer sa législation fiscale intérieure et offrira des incitations aux investissements dans les infrastructures et les marchés de capitaux tout en soutenant les petites entreprises.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +