15 mai 2019 - 07:36 |

Le patron du Cocobod en tournée au Ghana pour faire des cacaoculteurs des entrepreneurs

Le directeur du Cocobod au Ghana, Joseph Boahen Aidoo,  est en tournée toute cette semaine dans les régions productrices de cacao. Objectifs : mesurer sur le terrain le degré d'implication des agriculteurs dans la mise en œuvre des différents programmes d'amélioration de la productivité cacaoyère, mais aussi prendre note des défis auxquels ils sont confrontés dans les différentes régions. Il s'agit aussi de dialoguer avec eux et les convaincre d'agir comme des entrepreneurs sur leur plantation.

"En tant que cacaoculteur, vous devez penser votre ferme comme si c'était un business […] et toujours réinvestir une partie de vos bénéfices dans votre exploitation ", leur a expliqué le patron du Cocobod qui répète inlassablement l'importance des bonnes pratiques culturales comme la taille des arbres, mettre des engrais aux bons moments et bien contrôler les ravageurs et autres maladies.

Si tout est bien fait, souligne Joseph Boahen Aidoo, un rendement de 20 sacs à l'acre, soit 49,4 sacs à l'hectare, peut être obtenu. Or, sur ces 20 sacs, la valeur de deux au moins doit revenir sur la ferme : un pour payer les engrais et l'autre pour la pollinisation. "Il vous reste 18 sacs ce qui est une bonne affaire", souligne-t-il.  Les engrais sont subventionnés à plus du moitié de leur prix, rappelle-t-il, précisant que le Ghana était le seul pays à aider autant, et les entreprises détenant des licences pour acheter le cacao offrent aux planteurs des facilités financières pour acheter ces engrais.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +