18 décembre 2019 - 12:00 |

€ 35 millions en aide à la décentralisation rurale en Côte d'Ivoire

Le projet d’appui au développement Économique et écologique des territoires ruraux en Côte d’Ivoire (Ecoter) prévu dans le 2ème contrat de désendettement et de développement (C2D) a été officiellement lancé lundi à Abidjan, souligne un communiqué de l'Agence française de développement (AFD). La convention entre les gouvernements français et ivoirien portant sur FCFA 23 milliards (€ 35 millions)  avait été signé en juillet 2018.

Dans huit régions pilotes - Bounkani, Béré, Worodougou, Bafing, Tonkpi, Guémon, Cavally et Gontougo, l’Ecoter  entend appuyer la planification, le financement et la mise en œuvre d’investissements productifs permettant un développement économique durable des territoires et répondant aux défis du changement climatique. Il s’agit aussi de soutenir les collectivités territoriales pour mettre en œuvre leurs compétences en matière de gestion des ressources naturelles (espaces agro-pastoraux, ressources en eau).

Le projet "offre une nouvelle perspective de l’évolution des processus de décentralisation et d’autonomisation des collectivités territoriales", a précisé le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diakité.

Pour l'AFD, il s'agit notamment de contribuer à la politique gouvernementale ivoirienne tendant à transférer des compétences aux collectivités territoriales, a précisé Léa Diatti, coordonatrice du Secrétariat technique C2D, Emmanuel Debroise, directeur général de l’AFD, rappelant pour sa part que près de FCFA 1 200 milliards (€ 1,8 milliard) ont déjà été investis dans le cadre des C2D en Côte d'Ivoire.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +