22 février 2019 - 11:27 |

Kachia au Nigeria sera-t-il le hub mondial du gingembre ?

Et si Kachia, au Nigeria, devenait le hub mondial du gingembre ? C'est le projet que caresse le gouvernement de l’Etat de Kaduna, avec le soutien du gouvernement fédéral et de la Banque mondiale, souligne Daily Trust.

Cette opportunité s’inscrit au sein du programme de transformation agro-alimentaire APPEALS (Agriculture Productivity Processing Enhancement and Livelihood Scheme Projects), doté d’un capital de 48 millions nairas (€ 120 000) qui permettrait la rénovation de l’ancienne usine de traitement du gingembre de la région qui ne fonctionne plus depuis 2003 et la construction d’une nouvelle.

« Une étude réalisée par [la coopération britannique] DFID et [l'ONG] Synergos Nigeria a révélé que le gingembre avait le potentiel le plus élevé pour avoir un impact positif sur l'économie de l'État et sortir les gens de la pauvreté », affirme Malam Dahiru Abdullahi, responsable de l’information au ministère de l’Agriculture et des Forêts de l’Etats de Kaduna. Un développement de la chaine de valeur qui permettrait alors de quadrupler les gains issus du gingembre et stabiliserait son prix dans la région.

Ce projet répond également aux critiques formulées dernièrement dans le secteur d'un manque d'investissement de l'Etat dans la filière. Rappelons qu’en septembre dernier, les agriculteurs de l’Etat de Kaduna avaient récolté 724 000 tonnes de gingembre auprès de quelque 9500 associations et agriculteurs.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +