26 juin 2017 - 15:45 |

Orabank-Togo met de plus en plus le cap sur l'agriculture

L'engagement pris l'année dernière par Orabank-Togo de mettre l'accent sur le financement de l'agriculture se concrétise. La semaine dernière, la banque a alloué FCFA 15 millions (près de € 23 000) au projet de cantines scolaires développé par le ministère du Développement à la base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, dans le cadre d'un projet Banque mondiale avec le PNUD. Des cantines scolaires qui, très souvent, sont sources de débouché pour l'agriculture locale.

"Au départ, notre préoccupation n'était pas l'agriculture. C'était uniquement nourrir les enfants", explique à CommodAfrica, Rachel Ywassa, directrice de la clientèle institutionnelle et privée d'Orabank. "Mais, de ce fait, le lien avec la production nationale agricole s'est fait jour. Actuellement, l'approvisionnement des cantines n'est pas à 100% avec des produits togolais mais ceci  est maintenant intégré dans la politique du projet et nous allons mettre l'accent sur cela."

Outre ce projet, Orabank a été désignée comme opérateur financier sur trois ans par la Banque africaine de développement (BAD) pour soutenir l'investissement agricole et les chaînes de valeur, notamment pour les petites et moyennes entreprises (PME) et les très petites entreprises (TPE). "Pour les TPE, le projet a créé des institutions de micro-finance et nous, nous refinancerons ces micro-financeurs", poursuit la responsable bancaire. Le financement de la BAD est de l'ordre de FCFA 8 milliards sur 3 ans (€ 12,2 millions) et Orabank financerait environ le quart.

"Le programme a démarré. Nous sommes dans les starting-blocs", souligne Rachel Ywassa. "La banque met en œuvre des ressources humaines supplémentaires car, en matière agricole, il faut être très réactif."

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +