29 mai 2019 - 08:52 |

Au Ghana, le Cocobod va émettre jusqu'à $ 2 milliards d'obligations pour le cacao

L'agence de régulation du cacao et du café au Ghana, le Cocobod, va émettre entre $ 1,5 milliard et  $ 2 milliards d'obligations à long terme sur  des périodes allant de 10 à 20 ans.

A l'occasion de sa rencontre avec des responsables de la Standard Bank, le directeur général adjoint pour les finances du Cocobod, Ray Ankrah, a indiqué que ce montant servirait à  refinancer les prêts existants qui s'élèvent à $ 400 millions et à mener à bien des programmes de développement dans la cacaoculture, dont la construction ou réhabilitation de routes dans des régions reculées.

Evoquant cette émission d'obligations, le responsable a précisé : "Ceci n'a jamais été fait auparavant et donc nous prenons notre temps pour le faire".

Rappelons qu'en mars, le Cocobod avait signé un prêt de $ 300 millions sur trois ans avec un groupe bancaire comprenant Natixis, Cooperative Rabobank UA, Credit Agricole Corporate and Investment Bank, Société Générale et MUFGBank pour refinancer les obligations cacao émises par la Banque centrale ghanéenne et financer des programmes liées à la production (lire nos informations Le Cocobod au Ghana obtient les $ 300 millions supplémentaires pour le cacao).Ce prêt venait à la suite du prêt syndiqué classique de $ 1,3 milliard pour financer la campagne cacaoyère 2018/19. En outre, la Banque africaine de développement (BAD) lui avait accordé $ 600 millions.

En janvier 2018, le vice-ministre ghanéen des finances Charles Adu Boahen avait annoncé l'émission par le Cocobod d'obligations d'une valeur de $ 556 millions pour compenser les pertes de la campagne précédente, réduire ses dettes et maintenir le prix au producteur.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +