30 septembre 2016 - 12:45 |

Au Sénégal, l'agriculture, très performante, devient un secteur économique et non plus social

La croissance agricole au Sénégal a atteint 18,16% en 2015 par rapport à 2014, souligne le rapport provisoire de la Revue conjointe du secteur agricole (RCSA) publié lundi par la Direction de l’analyse, de la prévention et des statistiques agricoles du pays. De 13 % en 2014, la part du secteur primaire dans le PIB est passée à 15 % en 2015 et, au sein de ce secteur primaire, l'agriculture représente 55% contre 51% en 2014.

En 2015, la production agricole du Sénégal a été de 5 millions de tonnes (Mt), dont 1,13 Mt de fruits et légumes, 1,05 Mt d'arachide (+57% par rapport à 2014, l'objectif ayant été fixé à 838 728 t), 906 348 t de riz (+75,8%, sur un objectif de 1,2 Mt),  367 500 t d'oignons (41,43 % du total des légumes et 116 % de l’objectif fixé), 52 230 t de pommes de terres, faisant ainsi passer la couverture des besoins de deux mois et demi à trois et demi. Les progressions ont atteint 60,6 % pour le sorgho, 36,3 % pour le maïs ou encore 28,2 % pour le manioc, selon le rapport.

Les filières fruits et autres légumes ont progressé de 13 % entre 2014 et 2015, à 1,13 Mt, dont 78% de légumes, soit 886 930 t, et 246 500 t de fruits. Les cultures maraîchères restent le moteur des filières horticoles et la culture de mangue connaît une expansion.

"Pour l’arachide et les oignons, les objectifs ciblés dans le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas) ont été dépassés en 2015. Pour les autres produits, les cibles n’ont pas été atteintes, mais des progrès significatifs sont enregistrés par rapport à 2014."

Une balance commerciale agricole encore très déficitaire

La balance commerciale de produits agricoles demeure très déficitaire, les exportations s'élevant à  FCFA 350,4 milliards face à des importations de l'ordre de FCFA 505,68 milliards. Si 20% des exportations agricoles sénégalaises vont vers les autres pays de la Cedeao, seulement 6,8% de ses importations proviennent de la sous-région.

Les exportations vont principalement vers la Chine (17%), la Côte d’Ivoire (13%), l’Italie (10%), la France (9%) et l’Espagne (8,5 %) et ses importations proviennent d’Inde (23 %), de France (18 %), de Thaïlande (9 %), de Côte d’Ivoire (4 %) et de Russie (4 %).

Le secteur agricole en 2015 a bénéficié d'un soutien public de l'ordre de FCFA 218,5 milliards, dont FCFA 105,6 milliards du gouvernement et FCFA 112,9 milliards des bailleurs techniques et financiers.

Selon le rapport, 65% de la population sénégalaise est agricole, selon des chiffres de 2013, et 49 % des ménages. Signe de la montée en puissance des femmes dans ce secteur agricole, si en 2013, 86,5 % des parcelles étaient exploitées par les hommes, ce chiffre est tombé 80,7% en 2015.

Lors de la présentation de ces résultats, le ministre de l'Agriculture Papa Abdoulaye Seck a déclaré que l’agriculture n’est plus considérée comme un secteur social mais comme un secteur économique.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +