02 septembre 2022 - 16:45 |

Très endetté, le Cocobod en road show financier pour lever $ 1,3 Md

Le Contrôleur général des finances au Ghana a fait part de son inquiétude face à la dette croissante du Ghana Cocoa Board (Cocobod). Malheureusement, les chiffres sur lequel il s’appuie remonte à 2020 : à la fin de son exercice fiscal 2019/20, son endettement aurait atteint 12,3 milliards de cedis, soit € 1,23 milliard. De ce total, les crédits à court terme, soit les plus onéreux, représenteraient 8,49 milliards de cedis.

« Si ce n’est pas géré correctement, ceci pourrait paralyser l’industrie cacaoyère. L’absence d’un plan durable d’endettement couplé à l’absence de mesures effectives et à long terme de contrôle des coûts ont engendré cet état de fait. Nous incitons les gestionnaires de déployer et de mettre en œuvre des plans et stratégies effectifs tendant à réduire le fardeau de al dette du Board à moyen et long terme », rapporte  GhanaWeb aujourd’hui.

La direction du Cocobod a répondu qu’il était en train de mettre en place des contrôles plus stricts pour non seulement que la dette ne s’aggrave pas mais que de l’épargne soit générée afin de rembourser toute sa dette. Une de ses mesures est l’émission d’obligations allant jusqu’à $ 3 milliards. D’autre part, la dette à long terme, relativement peu onéreuse, serait utilisée pour refinancer celle à plus court terme, plus coûteuse.

Il est souligné qu’en 2020, le Cocobod a enregistré une perte de 426 millions de cedis contre 320 millions en 2019. Si la production cette année là a baissé de 4,41%, les recettes ont grimpé de 5,2% en raison de cours internationaux plus élevés.

En outre, le rapport du contrôleur général fait état de fonds du Cocobod qui aurait un solde « non existant » de 60 172 115 cedis (€ 6 millions). La lumière reste à faire sur l’existence et l’utilisation de ces fonds.

Notons que la dernière semaine d’août, le Cocobod a démarré sa tournée financière afin de lever, comme chaque année, $ 1,3 milliard pour financer sa campagne à venir 2022/23 qui démarrera début octobre. Il a démarré par le secteur financier au Royaume Uni.

La petite récolte 2021/22 doit s’achever le 8 septembre au Ghana. Rappelons que ces fèves sont destinées à l’industrie de transformation locale.

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +